17avril

 

 

LA SPIRALE DES FEMMES EXCESSIVES

 

 

Appétit de vie,

Soif de complicité à partager,

Besoin vital de profondeur dans l’attachement,

Désir d’épanouissement.

 

Cela se conjugue à deux chez toutes les espèces sexuées, et particulièrement là où s’est développée la conscience réfléchie de l’affectivité.

Or, à force d’être interdite d’expression, ces pulsions deviennent monstrueuses par leur compression : elles ruent comme des chevaux sauvages dans les lisses qui les entravent.

Ce qui effraye particulièrement ceux qui, comme toi, à dose homéopathique, distillent, depuis longtemps, ces mêmes élans dans les eaux tranquilles d’un couple à mi-temps.

 

De là le caractère à chaque fois plus excessif des femmes qui, ne trouvant pas d’amour à leur mesure, refusent pourtant de faire semblant…